Contact us

Apiculture

Le caractère isolé de la Nouvelle-Calédonie, sa topographie et le peu de monoculture intensive y créent un contexte favorable au développement de l'abeille à miel, Apis mellifera, qui est encore indemne des calamités apicoles répandues à travers le globe. En 2017, environ 700 détenteurs de ruches, répartis sur l'ensemble du pays, gèrent un cheptel de 12.000 colonies, réparties sur 1.200 ruchers, pour une production annuelle de 160 tonnes. 

Le Centre d'Apiculture de Boghen, composé d'une station apicole expérimentale et d'un rucher école, accompagne le développement de la filière depuis plus de 30 ans, avec pour missions principales : 

- L'amélioration génétique par la coordination d'un programme de sélection à l'échelle du pays

- Le transfert des bonnes pratiques apicoles par la formation et l'accompagnement

- La connaissance des milieux mellifères et la caractérisation des miels

- La veille sanitaire apicole par la coordination du Réseau d’ÉpidémioSurveillance Apicole (RESA)

 

Effectifs : 10 personnes

Implantations : Bourail (station), Lifou (antenne)

L'équipe du CPA compte un effectif de 10 personnes

Responsable: Romain GUEYTE

Vétérinaire coordinatrice du RESA  : Margot CAMOIN

Botaniste - Céline CHAMBREY

Technicienne apicole basée à Lifou : Pauline ITA

Technicien apicole (CPA et suivi technique en province Nord) : Jean-Daniel MATUAFAUFAU

Technicien apicole (CPA et suivi technique en province Nord) : Levay ROY

Technicien apicole (CPA) : Cédric BELPADRONNE

Animatrice du RESA : Aurore PUJAPUJANE

Secrétaire : Mélanie CHATEAU

Ouvrier apicole polyvalent : Frédéric WEMA

Dans ce domaine, le CPA oeuvre à la meilleure connaissance des plantes et milieux mellifères et travaille sur la définition d'un référentiel des miels calédoniens

La veille sanitaire apicole est un pilier essentiel au développement de notre filière. Les principaux objectifs du Réseau d'ÉpidémioSurveillance Apicole (RESA) sont d'assurer la détection précoce de nouveaux pathogènes et d'améliorer l'état sanitaire du cheptel.

Le schéma de sélection génétique initié fin 2013 a pour objectif la création et la diffusion de lignées présentant des caractères génétiques remarquables pour la conduite apicole locale : productivité, comportement nettoyeur et douceur.

Le transfert des bonnes pratiques apicoles est au coeur des activités du CPA avec la mise en oeuvre d'essais et tests techniques, la formation continue, la formation thématique, le suivi technique chez l'apiculteur, la mise à disposition des installations du centre et les actions de communication

Formation apicole 2022

 

Vous pouvez consulter le programme complet des formations apicoles du Centre d'Apiculture pour l'année 2022 !

Le Centre propose trois niveaux de formations longues tout au long de la saison apicole, afin d'accompagner les apiculteurs dans l'installation, la multiplication de leur cheptel, puis sur les méthodes de production de reines. Elles s'adressent aux apiculteurs dans une optique de professionnalisation. Par ailleurs de nombreuses journées thématiques sont organisées sur les thèmes de développement des exploitations : risques sanitaires, pollen et besoins alimentaires, conduite de rucher, loque américaine, analyses organoleptiques, soudures... Elles sont ouvertes à tous les apiculteurs. À partir du 01/04/2022 une participation de 2000F/session sera demandée. Les inscriptions se font directement en ligne ici : https://www.helloasso.com/associations/adecal-technopole

Le Centre d'Apiculture s'inscrit pleinement au sein du schéma de formation apicole, validé par les partenaires en décembre 2016. (plus de détails ici)

Pour tout renseignement supplémentaire, un seul contact : Mélanie Château - melanie.chateau@adecal.nc ou 44.15.79

Analyses de miel - 2020

Cette année, nous avons la possibilité d'analyser 80 miels de Nouvelle-Calédonie afin de mettre l'accent sur les projets de caractérisation et de meilleure connaissance des miels. Cette campagne d'analyses vise aussi bien les miels monofloraux (niaouli, jamelon,...) que les miels toutes fleurs, largement représentatifs de l'apiculture Calédonienne. Si vous souhaitez participer, n'hésitez pas à consulter le formulaire ou le document de participation ou à directement nous contacter au 44.15.79. La participation apiculteur est fixée à 2000 F/échantillon. 

 

 

 

Récupération d'essaims sauvages sur le grand Nouméa

Si vous repérez un essaim d'abeilles dans un endroit publique ou si vous êtes génés par un nid installé chez vous, contactez un des apiculteurs formés à la récupération d'essaims et à la procédure de prélèvement. Il pourra en plus de vous débarasser de l'essaim, prélever un échantillon d'abeilles afin d'identifier l'espèce d'abeilles et de mettre en évidence d'eventuels pathogènes exotiques des abeilles. En effet, la Nouvelle-Calédonie est un véritable paradis des abeilles puisqu'elle est indemne de nombreuses maladies, qui pourraient être introduites via des essaims sauvages présents sur des bateaux en provenance de pays infectés par exemple. Il est donc d'importance primordiale de contrôler tous les essaims repérés dans Nouméa du fait de la proximité du Port Autonome afin préserver ce statut exceptionnel le plus longtemps possible.

Cette surveillance nécessite la vigilance de tous : signalez tout essaim repéré sur la zone du grand Nouméa !

- A proximité immédiate du Port Autonome ou du port de la SLN : appelez directement le RESA
- Sur Nouméa ou le Grand Nouméa : appelez directement un apiculteur de la liste téléchargeable ci-dessous

Liste des apiculteurs "récupérateurs d'essaims"

Procédure complète de gestion des essaims sauvages sur le Grand Nouméa

Testage de Reines fécondées

Dans le cadre du programme de sélection apicole, le CPA travaille avec un réseau d'apiculteurs testeurs qui évaluent sur une saison des jeunes reines fécondées. Ces jeunes reines sont des filles des souches du centre, qui ont été testées sur le comportement nettoyeur (test à l'azote liquide) et sur la productivité. 

L'évaluation des reines filles porte sur des critères classiques de sélection : dynamisme, productivité, douceur, tendance à l'essaimagee et propreté. 

Vous souhaitez devenir testeur ? Le document de participation est disponible ici

Vous êtes déjà testeur ? Vous pouvez accéder ici au formulaire d'évaluation en ligne pour la saisie de vos résulats

 

Veille sanitaire du cheptel apiaire calédonien

La déclaration de ruchers vous permet  de bénéficier gratuitement de visites sanitaires annuelles et d’alertes téléphoniques lorsque qu’un cas de loque américaine  - maladie à déclaration obligatoire - est déclaré à proximité d'un de vos ruchers. Les visites sont réalisées tous les ans par des Agents Sanitaires Apicoles ou des Vétérinaires Référents en Apiculture, répartis sur tout le territoire. Après avoir examiné les ruches visuellement, ils peuvent être amenés à prélever des échantillons pour diagnostiquer avec certitude une maladie. Et ils sont à même de vous donner des conseils de gestion et de prévention des maladies des abeilles.

Via la déclaration de ruchers, les visites sanitaires et les déclarations de maladie, vous contribuez à la veille sanitaire du cheptel apicole calédonien. Le RESA peut ainsi suivre l'évolution du cheptel, année après année, visulaiser la répartition dans l'espace des cas maladies ou encore intervenir rapidement sur les ruchers en cas d'introduction de pathogènes exotiques des abeilles.

Il est désormais demandé aux apiculteurs de déclarer leur(s) rucher(s) entre septembre et décembre de chaque année, pour une déclaration valable sur l'année civile suivante. En cours d'année, seules les déclarations des personnes se lançant dans une activité apicole seront prises en compte. Pour ce faire, téléchargez le formulaire de déclaration de rucher(s), complétez-le et renvoyez-le à resa@adecal.nc ; vous pouvez également consulter l'annexe explicative de la déclaration de ruches. 

Pour info, une déclaration de ruchers de l’année en cours vous sera également demandée pour venir en formation ou utiliser les installations mises à disposition des apiculteurs au Centre d’Apiculture, bénéficier d’un suivi technique, pour vous inscrire au concours des miels de Nouvelle-Calédonie ou pour bénéficier de l’aide à l’achat de sirop via l’Agence rurale.

N'hésitez pas à consulter le flyer sur la veille sanitaire en Nouvelle-Calédonie.

 

Earth Division
La réglementation en apiculture Calédonienne    (...
26/03/2019
GUIDES Le calendrier des plantes méllifères de...
22/03/2019
Le groupe de travail MIEL, créé en juin 2016, a...
30/12/2018
Le parasite Varroa spp. est absent de Nouvelle-...
26/12/2018